Résidences d'artistes

Les résidences d’artistes sont l’occasion de confronter les pratiques artistiques des élèves, amateurs, habitants et publics à celles d’artistes professionnels.

Au-delà de l’importance d’inviter des créateurs de nouvelles formes, œuvres et pratiques contemporaines, il s’agit de travailler sur les quatre valeurs constitutives d’un projet :   

  • Sa dimension artistique : soutenir les jeunes créateurs, possibilités d’expérimenter des nouvelles formes d’expression;
  • Sa dimension pédagogique : développer des pratiques innovantes au sein de l’enseignement, accueillir des disciplines artistiques non proposées à la Maison des Arts (danse, théâtre …) ;
  • Sa dimension émotionnelle : faire partager aux élèves, usagers et habitants les moments forts générés par l‘aventure et la création artistique ;
  • Sa dimension sociale : valoriser la place de l’artiste dans la société, aller à la rencontre de nouveaux publics sur le territoire, contribuer au « vivre ensemble ».

Depuis son ouverture, la Maison des Arts a accueilli des résidences :
- d'artistes plasticiens comme Sévérine Hubard, Dominique Blais, Mathias Delplanque, Bérénice Merlet, Nina De Angelis, Juliette Le Roux, Ernesto Sartori et Mélanie Vincent, Marie-Pierre Groux, le Collectif Bellavieza, Marie-Pierre Duquoc, Bevis Martin et Charlie Youle, Jérôme Maillet et Gérald Fleury, Olivier Moreels, Ludmilla Allais,  Minivomplie,...
- de formations musicales : Elodie Rama, Mood, Moongaï...
 

Pour la saison 2016-2017, la Maison des Arts accueille :

 

MONGAÏ : "Le Jeune Homme et la Nuit"  -  De septembre 2015 à décembre 2016

Après une année d’expatriation musicale en terres anglo-saxonnes, le groupe Moongaï - duo de chansons électroniques françaises - est de retour sur Nantes. Il a décidé de poser ses valises à la Maison des Arts pendant 16 mois. Objectif : créer un opéra ultramoderne nommé Le Jeune Homme et la Nuit.
A cette occasion, le groupe s'entoure d’une équipe artistique composée de vidéastes, plasticiens, graphistes, musiciens, comédiens, chanteurs.
Ce projet s'inscrit dans une démarche de transmission et d’implication auprès des usagers de la Maison des Arts et des habitants de la ville.
www.moongai.com

 

 

Emmanuelle Faure et Emmanuelle Tonin : "Pop Up"  -  De novembre 2016 à avril 2017

Le pop up est le déploiement d’un volume depuis une surface plane, c’est le surgissement de ce qui est d’abord caché, la surprise de ce que l’on n'attend pas, souvent  au détour d’une page que l’on tourne. Emmanuelle Tonin travaille le papier et axe principalement ses recherches sur la déclinaison de cette mécanique, sur les variations autour de ce thème et au travers de créations d’œuvres à différentes échelles. Emmanuelle Faure travaille le bois et manipule la lumière comme matière, révélant et découpant les volumes et espaces, invitant au gré des jeux d’intensités, à entrer à l’intérieur même de l’œuvre.
Elles se concentrent sur l’idée et le désir d’une extrapolation de ces volumes/objets à échelle « humaine », qui viendront révéler et surprendre l’espace existant par leur créations de papier, bois et lumière.

Pendant leur résidence, le duo d'artistes interviendra auprès des élèves, enfants et adultes, des cours arts plastiques.

En savoir plus.